fr.womenhealthsecret.com

Le ministère indonésien de la santé a confirmé qu'un garçon de 13 ans était le 51ème cas humain d'infection à la grippe aviaire H5N1 dans le pays. Le garçon vient du sud de Jakarta, il a développé des symptômes semblables à ceux de la grippe aviaire le 9 juin après avoir aidé à l'abattage des poulets. Il est allé à l'hôpital le 13 juin et est décédé le lendemain.
Les autorités disent que son grand-père, qui avait massacré des poulets avec lui, ne présente aucun symptôme de grippe aviaire. Les personnes dans la région sont surveillées pour des signes d'infection. Sur les 51 personnes infectées par le virus H5N1 en Indonésie, 39 sont décédées.
Une réunion de consultation se tient actuellement à Jakarta entre l'OMS, la FAO et les ministères indonésiens. La réunion se termine le 23 juin. L'objectif de la réunion, qui s'est tenue à la demande des autorités indonésiennes, est d'évaluer la situation de la grippe aviaire chez les volailles et les humains. Plus de 40 experts y participent, certains venant d’Indonésie et d’autres pays du monde entier. Ils espèrent offrir des conseils sur les stratégies visant à réduire le nombre de cas humains dans le pays.
Les experts examineront les données épidémiologiques et virologiques recueillies lors d'une enquête sur un groupe de sept membres de la famille infectés du village de Kubu Simbelang, au nord de Sumatra, en mai. Trois semaines après le dernier cas, aucune autre infection n’a été identifiée dans la région. Plusieurs virus ont été isolés des sept cas confirmés dans le groupe. Des experts d'un laboratoire de l'OMS, qui ont entièrement séquencé les virus, présenteront leurs conclusions lors de cette réunion de consultation.
Ecrit par: Christian Nordqvist
Editeur: Nouvelles médicales aujourd'hui

Top